Le saviez-vous ?

Akée

Akée - Fruits Exotiques 


Fiche signalétique

L'Akée porte le nom scientifique de Blighia Sapida et appartient à la famille des Sapindaceae. Selon les régions concernées, il est parfois appelé ackee, akee apple, ou seso vegetal, cerveau végétal, en espagnol. En portugais, il est nommé Castanha ou Castanheiro de Africa et en français, arbre à fricassée, yeux de crabe ou ris de veau. C'est une espèce proche du litchi dont le fruit ressemble à une cervelle de petit animal.

Origines

L'akée est originaire des forêts de la Côte d'Ivoire et de la Gold Coast de l'Afrique tropicale occidentale. Au Ghana, l'arbre fruitier est admiré comme plante ornementale dans les villages et planté le long des routes pour les ombrager. L'akée aurait été importé en Jamaïque en 1793 par le célèbre capitaine Bligh qui lui laissera son nom scientifique.

Caractéristiques

L'arbre peut atteindre 12 m de haut et possède dans ce cas un tronc court d'environ 1,8 m de circonférence. Sous une couronne dense de branches étalées, son écorce est grise et presque lisse. Ses feuilles persistantes sont composées de 3 à 5 paires de folioles oblongues ou elliptiques, arrondies à la base et mesurant jusqu'à 30 cm de long. Elles présentent une couleur vert vif sur la face supérieure, mais terne et plus pâle sur les nervures du verso. Son inflorescence est réunie en grappes axillaires avec des petites fleurs de teinte blanche et dont le parfum est très odorant, qui laissent la place à un fruit de forme assez similaire à une poire de couleur rouge brillant à jaune orangé qui renferme les graines. Il est essentiellement jaune, mais à maturité, il se divise pour révéler trois arilles de couleur crème, charnues et brillantes, croquantes, légèrement aromatisées à la noisette, attachées aux grosses graines noires, lisses, dures et brillantes. La base de chaque arille est rattachée par des membranes roses ou rouge-orangé.

Anecdotique

Le nom scientifique de Blighia est dédié au capitaine William Bligh, le héros de la mutinerie du Bounty et de l'histoire de l'esclavagisme, qui aurait introduit cette plante originaire de Guinée dans les Caraïbes, en particulier à la Jamaïque en 1793.

Production

Compte tenu des intoxications redoutables que l'ingestion de fruits non mûrs de Blighia Sapida peut provoquer, la production de ce fruit reste confidentielle à l'échelle mondiale. Toutefois ce fruit est devenu un ingrédient typique des diverses cuisines des Antilles, et il est également cultivé dans toutes les régions tropicales et subtropicales du globe.

Saisonnalité du produit
JanvierJ
FévrierF
MarsM
AvrilA
MaiM
JuinJ
JuilletJ
AoûtA
SeptembreS
OctobreO
NovembreN
DécembreD
 Whatsapp
Bonjour,
Comment puis-je vous aider ?
Démarrer